Publication : Frédéric Epaud, « La charpente de Notre-Dame de Paris : état des connaissances et réflexions diverses autour de sa reconstruction »

La RCPPM s’associe à l’Association des scientifiques au service de la restauration de Notre-Dame de Paris, dont plusieurs de nos membres font partie, pour relayer le remarquable article de Frédéric Épaud (chercheur CNRS, LAT CITERES, UMR 7324, Tours), publié sur le site de l’association :

« Éminent spécialiste de la charpenterie médiévale, il y dresse un bilan des recherches déjà consacrées à la charpente de Notre-Dame de Paris, les données connues, celles irrémédiablement perdues, celles enfin encore enregistrables. Il présente aussi les bois qui avaient été utilisés, les forêts dans lesquelles ils avaient poussé, les caractéristiques des assemblages et de l’agencement des pièces. Données chiffrées à l’appui, il démontre que la plupart des allégations proférées contre la restauration d’une charpente en bois sont infondées. Quant au choix technique à mettre en œuvre, il dépendra beaucoup des capacités de la cathédrale et demeure inconnu pour l’instant. Au-delà de la froide neutralité du spécialiste, Frédéric Épaud rend un hommage amoureux et personnel au travail artisanal. »

Pour télécharger l’article en version pdf, cliquez sur ce lien.

Nous encourageons les membres et adhérents de la RCPPM à suivre les activités de l’association des scientifiques au service de la restauration de Notre-Dame qui, avec le soutien du CNRS et en collaboration avec sa cellule de coordination des actions scientifiques pour Notre-Dame de Paris, se donne pour objectif d’aider et de conseiller les autorités en charge de cette mission.