Stages : Initiation aux techniques artistiques par Michel Hébrard

Les 12 et 13 mai prochains se tiendra un stage d’initiation à la technique de la fresque à Avignon, animé par Michel Hébrard, restaurateur et membre actif de l’association.

Contenu de la formation :
« Aujourd’hui encore le terme de « fresque » est employé avec une grande imprécision et peut avoir des sens différents selon les auteurs. La technique de la fresque reste largement méconnue et il n’est pas rare d’entendre, et parfois même de lire, des explications qui vont de la légende pure et simple à l’interprétation d’informations partielles. Nous avons pour but  d’essayer de dissiper les malentendus par une présentation systématique des matériaux et des mises en œuvre de cette technique artistique que nous engloberons dans le terme général de « peintures murales ». » 

Technique fresque (M. Hébrard)

Méthode :
« Nous proposons un atelier qui permettra à travers l’ analyse des fresques de Simone Martini et Matteo Giovanetti du palais des Papes et de chartreuse de Villeneuve, de découvrir par des exercices pratiques la technique de la fresque telle qu’elle était pratiquée au 14 et 15éme siècle. Cet atelier se déroulera sur le modèle des ateliers d’archéologie expérimentale qui consistent, à partir d’une observation particulièrement minutieuse d’un objet , à retrouver, par la mise en œuvre des matériaux identifiés « in situ », toutes les étapes de la création de cet objet. »

Informations pratiques :
Public: tout public
Nombre de stagiaires: maximum 12
Prérequis: aucun
Nombre d’heures : 15 h sur 2 jours
Dates : 12 et 13 mai 2018
Participation : 100 euros
Contact : Michel Hébrard, 14 rue Noël Biret 84000 Avignon (06 85 66 12 33)

Pour s’inscrire ou obtenir un complément d’information : hebrardmichel@free.fr

Ce stage s’inscrit dans un programme plus vaste de formations proposé par Michel Hébrard. En novembre 2017, plusieurs membres de la RCPPM se sont réunis pour un atelier d’initiation à la peinture sur bois selon les méthodes médiévales.

photo de groupe

Pendant ce week-end d’archéologie expérimentale, les participants ont appris à préparer leurs propres mélanges de couleurs à base de pigments naturels et de liants comme la caséine (peinture au fromage), l’huile de lin et la colle de peau (de lapin).
En se fondant sur des modèles originaux, ils ont utilisé la méthode du poncif pour transposer les motifs, comparé le rendu des couleurs en fonction des liants et appris à choisir leurs pinceaux d’après leur forme et le type de poils.
Ce faisant, ils sont appris aussi la patience et la rigueur : il faut constituer un nuancier précis des couleurs utilisées, attendre que la colle fonde ou que les différentes couches sèchent. Le temps d’un week-end, ils se sont plongés dans une autre dimension de la recherche pour mieux comprendre les étapes de la décoration d’un plafond et l’organisation d’un chantier médiéval.
Il est évident que leurs propres recherches bénéficieront de ce précieux moment de pratique.
Reportage photographique de l’atelier :