Metz : plafond aux fleurs et poutres aux écus (16-18, rue de la Chèvre)

 

Plafond aux fleurs

Moins connu que les plafonds au bestiaire du XIIIe siècle ou le plafond aux armoiries du XIVe siècle, ce magnifique plafond peint probablement au XVe siècle fait également partie de l’exceptionnelle collection messine. Plus simple dans sa réalisation graphique, il méritait tout autant d’être mis en valeur selon Gérald Collot, conservateur du Musée de Metz entre 1957 et 1987, qui a choisi de le présenter de façon à ce qu’il recouvre à lui seul l’intégralité de l’une des salles du parcours médiéval. Les quatre poutres exposées dans la salle suivante, aux motifs de rinceaux et d’écus, provenaient d’un autre étage de la même maison messine. Ce plafond, totalement inédit, est actuellement en cours d’étude.

Lire la suite