Parution de la thèse d’Emilien Bouticourt

datauri-file

L’Association de Recherche sur les Charpentes et les Plafonds Peints Médiévaux est heureuse d’annoncer la publication de la thèse d’Emilien Bouticourt intitulée Charpentes méridionales. Construire autrement : le Midi Rhodanien à la fin du Moyen Âge.  Il s’agit d’un véritable ouvrage de référence paru aux éditions Honoré Clair et publié avec le soutien de la DRAC de Provence-Alpes-Côte d’Azur et de la DRAC du Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées.

Nous souhaitons par ailleurs remercier Emilien d’avoir eu la générosité d’offrir le glossaire de sa thèse en avant-première aux lecteurs du site de la RCPPM.

Pour télécharger le communiqué de presse, cliquez ici.

Máximo Saz et l’étude de la représentation des instruments de musique sur les plafonds peints

investigador-máximo

La thèse de Máximo Saz a été brillament soutenue en février dernier. Dirigée par le professeur Pedro Luis Hernando, professeur d’histoire de l’art au campus de Teruel (Université de Saragosse), cette étude fournit une vue d’ensemble des représentations liées à la musique sur les plafonds peints de Teruel, d’Aragon, de Catalogne, de Valence, de Sicile, de Florence et du sud de la France, réalisés entre le XIIe et le XVe siècle.

l’Association de Recherche sur les Charpentes et les Plafonds Peints médiévaux souhaite lui faire part de ses vives et chaleureuses félicitations.

Pour lire l’article paru dans le quotidien espagnol Diaro de Teruel, cliquez ici.

Pour en savoir plus sur le plafond peint de la cathédrale de Teruel, cliquez ici.

Découvrez les closoirs restaurés de la chapelle Saint Léonard, à Croissy-Sur-Seine

Restauration des closoirs de la chapelle Saint-Léonard, à Croissy-sur-Seine.

ClosoirsPhylacteres« Avec le soutien du Département des Yvelines, la ville de Croissy-sur-Seine a entrepris en 2013 la restauration de quatorze petits tableaux peints appelés closoirs décorant la tribune de la chapelle Saint-Léonard depuis les années 1900.
Ils ont été réinstallés à la chapelle Saint-Léonard à l’été 2014 après plusieurs mois de restauration.

Ces quatorze petits portraits représentent différents personnages, hommes et femmes, et se divisent en deux séries distinctes. L’une d’entre elles est attribuée à l’atelier crémonais des Bembo, du XVe siècle. » […]

Pour lire l’intégralité de l’article sur le portail des archives municipales de la Ville de Croissy-sur-Seine, cliquez ici.

 

Séminaire du lundi 4 avril 2016 à l’INP – L’invention d’un nouveau corpus : les plafonds peints du Moyen Age

Modérateur : Cyril Gerbron, docteur en histoire de l’art (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) et chargé de cours à l’INP (département des conservateurs)

Au cours des dernières années, une série de découvertes a conduit à repenser largement la place des images dans l’espace domestique au Moyen Âge. Sous les faux plafonds, les badigeons ou la suie qui s’était accumulée au cours des siècles, ce sont des centaines d’images nouvelles qui sont apparues, tantôt simples, tantôt raffinées, mais presque toujours déroutantes pour l’historien. Situées sur les marges des catégories ordinaires de l’histoire de l’art et de l’iconographie, ces images résistent largement à l’interprétation ; dans le même temps ce nouveau corpus, largement conservé dans des demeures privées non-classées, pose une série de défis concernant tant la restauration que la conservation.

A partir d’un ensemble de plafonds méditerranéens des XIVe et XVe siècles, nous montrerons l’intérêt de ce corpus pour analyser l’appropriation de l’image par des milieux toujours plus nombreux à la fin du Moyen Âge, mais aussi les valeurs et les préoccupations des hommes et des femmes qui habitaient entourés de ces représentations.

En dernier lieu nous présenterons plusieurs démarches expérimentales en cours associant des spécialistes et la sociétés civile dans le but de sauvegarder autant que possible ce patrimoine menacé car méconnu.

Infos pratiques

Ce séminaire de recherche est organisé par l’Institut national du patrimoine et l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (Ecoles doctorales d’Archéologie, d’Histoire et d’Histoire de l’art).

Le séminaire aura lieu à l’institut national du patrimoine (Salle Champollion-Buffon) – 2, rue Vivienne, Paris 2e.

Pour plus d’informations : seminaire.de.recherche@inp.fr

Pour vous assister au séminaire (gratuit et ouvert à tous), merci de vous inscrire auparavant : formulaire d’insription