« Autour du projet de la Maison aux images de Lagrasse (Aude), étudier et mettre en valeur les plafonds peints médiévaux »

Le 8 février 2016, les membres de l’Association Internationale de Recherche sur les Charpentes et les Plafonds Peints médiévaux se sont réunis autour du projet de la Maison aux images de Lagrasse.

Réunion du 8.02.2016 autour du projet de la Maison aux images

La prochaine réunion de travail est prévue en mars 2016 avec la participation des collègues italiens de Cividale du frioul et espagnols de Teruel.

Pour en savoir plus, nous vous invitons à prendre connaissance du projet scientifique et culturel (P.S.C) de la Maison aux images de Lagrasse : « Autour du projet de la Maison aux images de Lagrasse (Aude), étudier et mettre en valeur les plafonds peints médiévaux », Patrimoines du sud [en ligne], 3 / 2016, mis en ligne le 9 février 2016, http://inventaire-patrimoine-culturel.cr-languedocroussillon.fr

Vous pouvez également lire et/ou télécharger l’article en cliquant sur l’image ci-dessous :

"Autour du projet de la "Maison aux Images" de Lagrasse

Du nouveau sur les chevrons de l’église de Saint-Pons de Mauchiens

Expertise des chevrons de l’église de Saint-Pons de Mauchiens

Récemment, Georges Puchal et Emilien Bouticourt ont mené une expertise des chevrons de l’église de Saint-Pons de Mauchiens dans l’Hérault, près de Pézenas. Depuis décembre dernier, ces chevrons font partie des objets mobiliers protégés au titre des monuments historiques grâce à la Conservation Régionale des Monuments Historiques du Languedoc-Roussillon (CRMH). On sait désormais qu’il s’agit de 19 chevrons, déposés au fond de l’église, qui appartenaient à l’ancienne couverture en bois peint de la nef de cette église, remplacée par des voûtes au milieu du XIXe siècle et alors utilisés en remploi sous le toit. Parmi ces 19 chevrons, quatre d’entre-eux avaient reçu un décor peint de très grande qualité sur l’une des joues, l’autre restant à peine équarrie, sans doute les chevrons situés en bordure de la travée. La tranche de ces chevrons avait reçu un décor simple de bandes alternées. Les autres ont seulement reçu un décor sur la tranche, mais plus complexe que les précédents, selon deux modèles distincts. Ces chevrons doivent bénéficier d’un traitement par anoxie, puis être restaurés avant d’être exposés pour partie dans l’église de Saint-Pons de Mauchiens.

Plafonds peints de Narbonne, un nouvel ouvrage de la collection DUO vient de paraître !

En Janvier 2016, dans la collection DUO publiée par la Direction Générale des Affaires Culturelles du Languedoc-Roussillon (DRAC), est sorti, rédigé par Monique Bourin et Georges Puchal :

Plafonds peints de Narbonne, Montpellier, DRAC, 2016

 

Aux premiers rangs des grandes villes méditerranéennes, la richesse médiévale de Narbonne la désigne pour abriter quelques-uns de ces plafonds peints dont prélats, nobles et riches marchands aimaient, à partir du milieu du XIIIe siècle, à faire décorer leurs châteaux et leurs demeures. Imagine t-on aujourd’hui que derrière des murs aux enduits fatigués se cachent des maisons médiévales, maintes fois subdivisées et profondément altérées ? Imagine-t-on aussi que certaines nobles façades du XVIIIe siècle habillent des demeures médiévales dont les plafonds aux images drolatiques et vigoureuses furent recouverts de stucs ouvragés ? Tous les quartiers anciens de Narbonne ont révélé des trésors insoupçonnés, encore en petit nombre. Le plafond de la maison des infirmières, rue Rabelais, a été restauré en 2008 : il a permis de retrouver l’éclat d’une iconographie très riche, inattendue, témoin du rang et des ambitions de son propriétaire à l’extrême fin du Moyen Age. En 2011 se révélait qu’une maison, apparemment banale, avait longtemps été la somptueuse maison du consulat du bourg. Outre des découvertes récentes dans la ville, au palais épiscopal, le plafond de l’aile de la Madeleine, qui semblait si bien connu, même s’il n’avait guère été mis en valeur, a apporté son lot de nouveautés et d’énigmes et mérite une nouvelle attention.

L’ouvrage est  disponible gratuitement à la DRAC du Languedoc-Roussillon (5 rue de la Salle L’évêque, Montpellier), téléchargeable sur leur site internet,  ou auprès de la RCPPM (frais de port à acquitter) : plafondspeints@sfr.fr.
Il est également téléchargeable en cliquant sur l’image ci-dessous :

Image2

Les auteurs, Monique Bourin, professeur émérite à l’université de Paris-1 Panthéon-Sorbonne et Georges Puchal, ancien responsable multimédia au centre des Monuments nationaux, consultant en médiation du patrimoine, ont  présenté l’ouvrage mercredi 10 février à 18h30 à la salle des Synodes du Palais des Archevêques de Narbonne.

Image1